Ah? Il y a du son?

Avoir un adolescent à la maison, c’est aussi comprendre que l’être humain est capable de rester plusieurs heures à regarder du contenu sur un écran d’une dizaine de centimètres et d’écouter le son qui en sort d’une qualité à peine supérieure à ce qui pourrait sortir d’une boite de conserve.

Le constat est frappant : la majorité des gens semble n’avoir aucune difficulté à « endurer » le son qui sort d’un écran plat, d’une tablette ou d’un téléphone intelligent.   Évidemment, en fonction des besoins, les puristes auront leur système audio digne d’un cinéma tandis que les modérés auront inclus une barre de son à l’achat de leur télévision, mais au quotidien, je n’entends personne se plaindre de découvrir une chanson de leur artiste préféré en utilisant leur ordinateur portable, le volume de Windows à 100% faisant vibrer le plastique couvrant les haut-parleurs dissimulés dans un demi-centimètre de soudures électroniques.  Pourtant, et à l’opposé du spectre, l’image se doit d’être parfaite.  Que ce soit n’importe quel appareil, chaque nouveau jouet électronique doit être doté d’une qualité d’image infiniment supérieure à la version précédente; c’est l’argument de vente central.  La qualité de son, elle, peut bien régresser, peu importe.  À part les audiophiles prêts à investir des milliers de dollars en système audio, qui s’en plaint?

Moi.

Parce que comme musicien, eh bien la qualité sonore, ça compte, tout simplement.  Parce que, comme musicien qui a investi un nombre incalculable d’heures à faire un mixage audio sur une pièce qui veut, par exemple, innover dans les basses, de savoir qu’elle est écoutée dans un iPhone, ça fait mal.  Évidemment, il faut remercier la personne qui a bien voulu écouter ce qu’elle s’est fait présenter, là n’est pas la question.  Mais cette habitude d’écouter rapidement, dans l’immédiat, de ne pas attendre d’avoir un système adéquat pour faire une écoute influence directement, et inconsciemment, l’opinion qu’on se fait d’une pièce.  À titre de comparaison, le dernier film américain « haute définition » de science-fiction à grand déploiement d’effets spéciaux vous paraitrait significativement moins intéressant si regardé en « streaming » avec une connexion internet lente et de basse qualité.

À mon avis, il s’agit d’une preuve très nette que la musique (de masse, de grand volume) n’a pas tant d’importance en comparaison aux images mentales et aux émotions qu’elle nous fait générer.  Le cerveau n’aurait visiblement pas besoin d’une qualité sonore optimale pour traiter l’interprétation musicale qu’il se fait d’un artiste.  Si c’était le cas, on fournirait des écouteurs de très haute qualité avec la dernière version d’un téléphone intelligent et on aurait trouvé, depuis belle lurette, un moyen d’intégrer, de facto, un son d’une qualité minimale avec les nouvelles générations de téléviseurs plats.  La demande n’est tout simplement pas suffisante pour forcer l’innovation à ce niveau et en l’absence de celle-ci, la qualité de son est considérée comme un extra dans le quotidien.  Probablement au grand plaisir des SONY, LG ou Samsung de ce monde qui ont un autre produit à vous vendre en vous faisant croire à un luxe.

Donc, la poule ou l’œuf?  Est-ce le manque d’intérêt pour la qualité sonore qui influence les fabricants, ou est-ce que les fabricants dictent le marché, nous communiquent que la qualité de son, ce n’est pas nécessaire au quotidien?  Pour ma part, je penche plus pour le manque d’intérêt, mais qui sait.  En tous les cas, il m’apparait comme une évidence que l’industrie musicale commerciale n’a certainement d’autre choix que d’accepter ce phénomène et d’effectuer des productions en conséquence.  L’offre musicale disponible est nécessairement modifiée et altérée à cause du moyen de diffusion accepté par la majorité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s